Bonne année 2017 !

voeux-2017-web

Bonne année 2015

voeux2015web

Bonne année 2014 !!

en 2014, haut le torse !

voeux2014web.jpg

mes actualités sont sur http://www.tamponades.com/news/ ,

sur facebook : « Tamponades Emmanuelle Jamme » https://www.facebook.com/?sk=nf

sur twitter :  https://twitter.com/EmmanuelleJamme

Bonne année 2013 !!!

pour qu’elle soit plus douce et plus sereine…

un nouveau blog pour les news

L’interface de ce blog est très bien pour mes carnets mais elle n’est pas très souple pour pouvoir montrer mon travail actuel et mes nouvelles expos. Voici donc un lien pour le blog que je suis en train de construire :

Vous le trouverez ici http://www.tamponades.com/news/

Prix du Prolé 2012 « rues »

Exposition du 3 au 16 octobre au Prolé à Nîmes.

La rue est un espace public dans lequel on peut accéder à des petits bouts d’espaces privés
en regardant
au travers des ouvertures…

 

Google StreetView est un service de Google qui permet de se déplacer virtuellement dans des villes. En pratique, Google envoie des autos et des vélos spécialement équipés pour prendre en photo à 360° les rues des villes.

On a toujours envie de voir ce qui se passe derrière les fenêtres des maisons devant lesquelles on passe. Les internautes qui se connectent à Google street view n’y échappent pas. Tout le monde est allé voir sa rue et s’est découvert, qui tout nu dans son jardin, qui tenant la main de ses enfants en rentrant de l’école, qui au volant de sa voiture dont l’immatriculation est clairement lisible… J’ai moi-même vu l’intérieur de mon garage. Google a donc dû flouter, trier, voire supprimer des images. Pourtant la rue est un espace public dans lequel on peut accéder à des petits bouts d’espaces privés grâce aux ouvertures (fenêtres, portes…)

J’ai donc voulu reprendre une rue de Google street view et recréer ces ouvertures qui entretiennent le fantasme. Chacun pourra regarder à travers les « fenêtres ».

J’ai créé un livre dépliant qui reconstitue (à la manière d’un décor de théâtre) les façades d’une rue (dans le prototype présenté la rue Jean Crespon à Nîmes). Par le biais des ouvertures créées par la découpe à l’endroit des fenêtres (ouvertes sur l’image de Google street), on aperçoit autre chose. On accède à l’intimité de l’espace privé en restant dans l’espace public, la rue.

Installation à l’intérieur sur un plan à hauteur d’yeux, de façon à ce que chacun puisse voir à travers les « fenêtres » ce qui se passe à l’intérieur des maisons.

Livre dépliant, papier aquarelle 200gr, feutre micron et linogravures

 

« Le Rouge à l’oeuvre », concours de livres de création 2012

Premier prix spécial du jury

 

Le concours de livres de création « Prière de toucher » a eu lieu lors des Chapiteaux du livre au Domaine de Bayssan à Béziers. Cette année le thème était : « Le rouge à l’oeuvre ». J’ai décidé de proposer une séquence d’images sur le poème de Jacques Prévert « Sanguine ». Ce sont des linogravures sur papier buvard dépliant rehaussées d’acrylique et formant un livre quand il est replié. J’ai obtenu le premier prix spécial du jury.

Nous sommes tous des anthropophages !

Le 16 juin à l’atelier de nu de Roujan, à l’occasion de la deuxième exposition de nu, j’ai initié une performance avec Mira Woolley, plasticienne et cuisinière à l’atelier:

Une femme nue a été exposée, puis découpée en morceaux et mangée !

Les meilleurs morceaux ont été vendus aux enchères. Voici le premier reportage photo de cette délicieuse horreur cannibale et gourmande…

 

Gâteau au chocolat de 1m30, modelé avec de la ganache au chocolat et recouvert d’un glaçage au sucre. Petit bracelet de macarons.

le Nu 2, exposition de l’atelier de nu de roujan

 

 

Deuxième expo de l’atelier de nu de Roujan. J’ai exposé plusieurs livres avec des croquis réalisés en atelier et ainsi que des tamponades et des monotypes. Livres dépliants ou reliures japonaises.

Saveurs des vins

à l’occasion de son 6e salon Odeurs et saveurs bio, le Château de Cassan m’a proposé d’exposer dans ce magnifique édifice du XVIIIe siècle.

J’ai regroupé mes deux expositions sur le vin, « Si les vignes se mirent » et « Tulipe nouvelle ».